En cette journée internationale des droits de l’Enfant, je veux réaffirmer mon engagement sur ce sujet qui me tient particulièrement à coeur.

En tant que député, j’ai été sensibilisé à cette problématique au travers de la mission d’information sur l’aide sociale à l’enfance que j’ai eu l’honneur de présider.

Beaucoup reste à faire et encore trop d’enfants vivent dans la souffrance.

La protection de l’enfance doit être notre priorité, je continuerai à défendre les enfants car ils sont ce que notre société a de plus chère.