Dans la nuit d’hier en séance à l’assemblée nationale, alors que la France continue de lutter contre le terrorisme sur la scène internationale et demeure sous cette menace multiforme sur son territoire.

Dans un esprit de responsabilité , dans un souci de mieux protéger nos concitoyens et en prenant en compte les remarques du Conseil Constitutionnel.

J’ai voté POUR le Projet de Loi relatif à la prévention d’actes de terrorisme et au renseignement (n*4153) en première lecture.

Ce dernier vise notamment à pérenniser certaines mesures qu’on retrouve dans le régime de l’état d’urgence : instauration de périmètres de protection, mesures individuelles de contrôle et de surveillance etc.

Il vise également à créer une « mesure judiciaire de prévention de la récidive terroriste et de réinsertion », mesure qui ne s’appliquera qu’aux sortants de prison condamnés pour des faits de terrorisme grave.

Il comporte également un volet spécifique dédié au renseignement, service qu’il faut adapter aux progrès technologiques.