Alors qu’Olivier Veran souhaitait que les débats sur le pass vaccinal se poursuivent toute la nuit, les Députés Les Républicains ont demandé à ce que la discussion soit suspendue.

En effet, nous avons refusé d’examiner un texte aussi important en si peu de temps. Il restait 532 amendements lors de la suspension de séance, si nous les avions examiner, nous aurions terminer à 11h ce matin.

Un texte aussi important, sur un sujet majeur pour de nombreux Français, ne peut pas être voté dans ces conditions.

Le Gouvernement doit respecter le travail du Parlement.