Merci aux 11 394 électeurs qui m’ont apporté leur soutien pour le 2nd tour des élections législatives 2022

Alain Ramadier, député de la Seine-Saint-Denis, à l'Assemblée Nationale

Chers Aulnaysiens, chers Bondynois, chers Pavillonnais,

Les résultats de dimanche n’ont pas été à la hauteur de nos espérances ni du travail fourni pendant les cinq dernières années. J’ai eu à cœur de vous représenter avec rigueur, loyauté et assiduité à l’Assemblée nationale.

Je tenais à remercier les 11 394 électeurs qui m’ont apporté leur soutien. Leur confiance m’honore et m’engage.

Je prends acte des résultats qui s’inscrivent dans une vague nationale. J’adresse mes félicitations républicaines à la nouvelle député.

Je reste toujours à vos côtés en tant qu’élu d’Aulnay-sous-Bois et Président des centres sociaux. Mon engagement et ma détermination restent intacts pour mon territoire que j’aime tant.

Aujourd’hui, j’ai une pensée particulière, pour toutes celles et tous ceux qui m’ont accompagné durant cette campagne électorale, ils se sont mobilisés avec force à travers de nombreuses actions pour défendre ma candidature. Qu’ils soient assurés de ma sincère reconnaissance.

Merci à Christine Gauthier, adjointe au Maire des Pavillons-sous-Bois, ma suppléante, sur qui j’ai toujours pu compter.

Je tiens également à remercier mon équipe parlementaire qui a travaillé à mes côtés dans l’intérêt des habitants de la circonscription. Merci Amélie, Jessica, Mohamed, Max et Patrick pour leur implication durant les 5 dernières années.

Comptez sur moi pour continuer à vous défendre en étroite collaboration avec les maires de nos 3 villes. Habitant d’Aulnay-sous-Bois, j’aurai plaisir à échanger avec vous comme nous l’avons toujours fait.

Comme je l’ai toujours été, je resterai toujours à vos côtés.

Bien fidèlement
Alain RAMADIER

Soutien au pompier d’Aulnay-sous-Bois violemment agressé lors des manifestations du 1er mai 2022

Comme beaucoup d’entre vous, j’ai été particulièrement choqué par les images insoutenables de violences envers nos sapeurs-pompiers à l’occasion des traditionnelles manifestations du 1er mai.

Depuis plusieurs années, les agressions envers nos soldats du feu ne cessent de se multiplier. Ces faits sont inacceptables. Nous devons soutenir celles et ceux qui nous protègent et honorent leur uniforme, parfois au péril de leur vie.

J’ai évidemment apporté mon soutien au Capitaine TOUEBA, commandant de la 13eme compagnie des Sapeurs-Pompiers d’Aulnay-sous-Bois, dont est issu le pompier violemment agressé par une manifestante.

En octobre dernier, j’avais eu plaisir de rencontrer nos pompiers, et je souhaite partager avec vous ces quelques mots inscrits sur les murs de la caserne :

« Je ne veux connaître ni ta philosophie,
ni ta religion, ni ta tendance politique,
peu m’importe que tu sois jeune ou vieux,
riche ou pauvre, français ou étranger.
Si je me permets de te demander quelle est ta peine,
ce n’est pas par indiscrétion mais bien
pour mieux t’aider.

Quand tu m’appelles, j’accours,
mais assure-toi de m’avoir alerté
par les voies les plus rapides et les plus sûres.

Les minutes d’attente te paraîtront longues,
très longues, dans ta détresse
pardonne mon apparente lenteur. »

Ethique du sapeur-pompier de Paris par le général Robert Casso (1963-1970)

Nous devons à nos sapeurs-pompiers une reconnaissance éternelle et un soutien sans faille.

Rien ne peut justifier leur agression.

L’Arcep lance un audit des infrastructures de fibre optique à Aulnay-sous-Bois

Suite à mon intervention en juillet 2021 auprès du Ministre en charge du numérique concernant les trop nombreux dysfonctionnements du réseau de fibre optique, en parallèle des nombreuses interventions de la Ville d’Aulnay-sous-Bois auprès de l’Arcep, un audit technique vient d’être mandaté par l’autorité de régulation des communications électroniques afin d’évaluer les défaillances sur les infrastructures, armoires et boitiers de raccordement.

Je me félicite que les choses avancent enfin dans ce domaine. Néanmoins, face à la lenteur des autorités compétentes, la Ville d’Aulnay-sous-Bois étudie de son côté la possibilité de sécuriser ces armoires. Ceci présenterait l’avantage d’être informé avant toute intervention d’un opérateur ou de ses sous-traitants, et de lutter contre les dégradations ou les sabotages. Il s’agit d’une solution juridiquement complexe, mais nous ne pouvons pas rester les bras croisés.

Vous pouvez compter sur mon engagement dans ce dossier. Nous devons collectivement agir pour réduire les dysfonctionnements et accélérer les délais de remise en service des lignes trop couvent coupées !

Visite dans une classe de l’Assomption à Bondy

Matinée enrichissante au contact des élèves de la classe de SES de Monsieur Oufkir avec lesquels j’ai échangé sur ma fonction de député.

Un moment d’échange et de dialogue de grande qualité avec des élèves aux questions nombreuses et pertinentes.

Merci à eux pour leur accueil chaleureux, à l’élève qui a préparé de très bons cookies, au professeur et au Directeur de l’Assomption à Bondy !

Un excellent moment.

Visite dans une classe de CM2 aux Pavillons-sous-Bois

Toujours un plaisir de me rendre dans la classe de CM2 de l’école Monceau des Pavillons-sous-Bois pour expliquer aux enfants ma fonction de député mais surtout répondre à leurs questions très nombreuses et pertinentes.

Merci à eux pour leur accueil chaleureux et à Madame Anne Giraud particulièrement impliquée dans l’éducation civique et citoyenne de ses élèves.

Journée internationale des droits des femmes

8 mars : Journée internationale des droits des femmes

Continuons à nous mobiliser pour l’égalité !

Solidarité avec l’Ukraine

Avec les députés Les Républicains, j’ai exprimé à l’Assemblée nationale mon entière solidarité avec le peuple ukrainien.

Nous défendons une réponse forte de la France et de l’Europe pour résoudre ce conflit et restaurer la paix sur notre continent.

Rencontre avec l’association SOS Femmes 93 à Bondy

Rencontre ce matin avec l’association SOS Femmes 93 dans ses locaux à Bondy après qu’elle m’ait alerté par courrier sur leurs difficultés.

Des échanges particulièrement intéressants sur le travail mené par cette association pour accompagner les victimes de violences conjugales.

Ce fut l’occasion également de faire un point sur les difficultés législatives rencontrées, notamment sur la non-application des textes déjà en vigueur ou encore les délais d’attente de publication des décrets d’application.

Je tenais à remercier Madame Marie-Christine Mourgue, Présidente de l’association et Madame Brigitte Broux, Directrice de la structure pour leur accueil chaleureux.

Audition de Philippe CHARRIER, PDG du groupe Orpéa

Les révélations faites dans « Les Fossoyeurs » du journaliste Victor CASTANET m’ont comme vous, profondément choqué. Le livre décrit des situations de maltraitances impensables dans les Ehpad du leader mondial Orpéa.

Après la parution de cette enquête choc sur les brutalités commises au sein de ses établissements, nous avons reçu à l’Assemblée nationale le nouveau PDG du groupe Philippe Charrier afin qu’il réponde aux questions légitimes de la représentation nationale face aux faits particulièrement graves qui lui sont reprochés.

J’avais déjà été particulièrement surpris par les propos de Monsieur Charrier dans la presse, il niait tout. Je pensais, à tort, que face aux députés de la commission des affaires sociales, celui-ci répondrait avec précision aux questions soulevées. Pendant plus de 2h, nous n’avons eu le droit qu’à des éléments de langage et aucune réponse claire à nos questions.

Nous nous attendions à plus, à mieux, et surtout à plus de respect et d’humilité de la part d’Orpéa qui doit répondre à des accusations graves.

Et s’il n’est évidemment pas question de faire le procès d’Orpéa, car c’est le rôle de la justice, il est de notre devoir de nous interroger sur le fonctionnement de nos Ehpad.

D’ailleurs, je regrette que le travail de fond, engagé avec de nombreux collègues sur ce sujet ne soit pas allé jusqu’au bout. Le gouvernement avait promis une loi Autonomie-Grand âge, sujet sur lequel avec mes collègues Les Députés Les Républicains nous avions mené de nombreuses auditions et un travail approfondi tout au long du mandat et qui finalement n’a pas semblé être une priorité pour le Président Macron.

Nos aînés doivent être respectés. Bien finir sa vie, c’est ce que toute personne mérite. Les établissements qui accueillent les plus fragiles doivent être plus contrôlés et faire l’objet de sanctions, voire de fermeture si des manquements graves étaient avérés. Il en va de l’honneur de notre République.

Résolution sur la reconnaissance du caractère génocidaire des violences et crimes contre les Ouïghours

Ce matin en séance j’ai voté avec mes collègues Les Républicains Pour une résolution portant sur la reconnaissance et la condamnation du caractère génocidaire des violences politiques ainsi que des crimes contre l’humanité perpétrés par la République Populaire de Chine à l’égard des Ouïghours.

Cette résolution dénonce les atrocités, persécutions, crimes contre l’humanité et violences contre le peuple Ouïghours.

Nous souhaitons que le gouvernement adopte les mesures nécessaires auprès de la communauté internationale pour faire cesser ces crimes et pour que les libertés fondamentales soient respectées.